Les adolescents

 

A  -   Intérêt de la zoothérapie

 

La zoothérapie a un impact très positif sur les personnes fragiles, comme le sont souvent les ados : leur corps change, leurs valeurs évoluent, les parents ne savent plus comment réagir face à cette nouvelle personnalité qui se fait jour et pourtant, c’est le moment où le jeune a le plus besoin de stabilité et de repères.

En cela, l’animal est un repère immuable qui obéit à ses propres lois, il nous oblige à nous défaire de notre toute puissance parce qu’il va répondre avant tout à son propre rythme avant d’obéir aux ordres extérieurs . Il faut l’inciter par la confiance et non par la contrariété et la violence. Il marque le jeune tout en étant son complice. Il est un excellent partenaire d’affectivité, d’estime de soi, d’équilibre, de responsabilité, de dialogue, d’ouverture sur le monde et les autres………….

 

On peut rencontrer des jeunes qui ont un chien molosse pour trouver une identification. Se démarquer ou se faire remarquer, se sécuriser, se donner l’image d’être fort, d’être un leader en apparence, cela leur permet aussi d’avoir le sentiment de se défendre contre une certaine société qui leur parait menaçante……

L’animal médiateur a tous les atouts pour être l’élément de reconstruction car il ne juge pas.

Nos chiens sont à la fois solides et doux, ils donnent une impression de force et de puissance tout en étant dociles et affectueux, bien équilibrés dans leur tête et heureux de vivre.

C’est la raison pour laquelle l’identification est si aisée avec l’ado.

 

 

 

B  -  Eventail des propositions et bénéfices

 

 

L’abord se fera en un premier temps, visuellement et il se créera une complicité progressivement entre le chien et le jeune qui apprendra à donner une signification aux regards et aux mimiques de l’animal.

Ensuite, l’approche tactile, par la caresse, le toucher de la main, de la tête, du corps, puis l’approche verbale.

Un dialogue va s’installer et le jeune va petit à petit se sentir considéré et estimé, ces sentiments vont s’amplifier quand il y aura, par la suite, un travail en commun qui va se développer : sportif, par exemple, ou ludique ( nos chiens sont des chiens de traineau, bien connus pour leur sociabilité et leur endurance ).

On peut aussi avoir recours à des activités plus douces, comme les soins ( brossage…….), entretien de l’environnement de l’animal, donner de la nourriture et puis de l’eau.

On peut aussi imaginer un programme avec la SPA. Les jeunes pourront chacun avoir la responsabilité d’un chien et devenir son binome ( dressage, soin de l’animal et de son enclos ) choisi au préalable par le zoothérapeute pour sa gentillesse et sous la direction de celui-ci. Cette démarche vise d’une part à réhabiliter l’animal et lui donner plus de chance d’être adopté car le dressage et le toilettage permettent d’en faire des animaux plus présentables et recherchés par les propriétaires éventuels. Le jeune qui aboutit à cet objectif sortira de cette expérience grandit et fier de présenter son protégé à sa future famille d’accueil. L’organisation de sorties en maison de retraite avec des chiens suffisamment éduqués peut aussi être envisagée, ce qui serait très valorisant pour le jeune qui perçoit ainsi une image positive du monde

Ces travaux vont responsabiliser le jeune, il va se sentir utile et prendre confiance en lui. La complicité va déclencher une prise de conscience car l’animal leur apprend ou réapprend certaines règles du civisme.

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Annuaire Miwim Annuaire site Referencement gratuit annuaire gratuit Webanimo - Annuaire Animalier

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site